FAQ


C'est quoi la saponification à froid?
la saponification à froid est une méthode ancestrale qui consiste à fabriquer des savons sans chauffage externe (contrairement à la cuisson dite "au chaudron").
Pour cette méthode, il suffit de mélanger des corps gras riches en molécules saponifiables (des beurres et huiles) à un mélange de soude caustique + eau (ou hydrolat, ou lait). Ce mélange produit une réaction exothermique (c'est à dire qui produit sa propre chaleur).
Durant ce processus, les corps gras et le mélange de soude vont se transformer en savon + glycérine.
Pour obtenir un savon surgras, il convient de diminuer la quantité de soude caustique (ou d'augmenter la quantité de corps gras) selon un calcul précis, afin qu'une partie des corps gras soient non saponifiée.
Cela confère aux savons fabriqués en saponification à froid une douceur incomparable.

Je pourrais faire encore plus compliqué, te parler de base, d'alcalins d'iodes et d'ions, mais comprendre déjà comment travaillent les savonniers artisanaux te permettra de ne plus te faire gruger par du "made in Malaysia" (je n'ai rien contre les voyages, mais on fait loin tout et n'importe quoi alors même que nous, savonniers, sommes tenus à des pratiques et normes strictes et sans cesse améliorées (pour ton plus grand bonheur).

Ainsi, tous nos savons suivent un temps incompressible que nous qualifions de "temps de cure" durant lequel ils vont évoluer. Chez OLB c'est un minimum de 35 jours... et ça peut aller plus loin encore selon les huiles végétales utilisées. Pourquoi? Tout simplement pour te garantir des savons qui ne fondront pas en 3 douches...

Enfin, Toutes nos recettes sont vérifiées par un toxicologue indépendant, déposées sur le portail européen de référence  et suivies au fil du temps, c'est la raison pour laquelle tu trouveras sur nos étiquettes un numéro de lot, en plus des ingrédients, du nom et de l'adresse de ton savonnier préféré, et deux ou trois autres petites mentions complémentaires, indispensables à la traçabilité. #monsavonnierestuneperle 



Est-ce que les huiles essentielles sont dangereuses?

Certains parlent de médecine douce. Pour moi c'est une énorme erreur. En tant que conseillère en aromathérapie et savonnière, je ne peux que te rappeler deux ou trois choses essentielles, elles-aussi:

- l'huile essentielle est un extrait concentré pur, ce n'est donc pas une médecine douce bien au contraire;

- il est indispensable avant toute utilisation de faire un test cutané au creux du coude (une goutte, si au bout de 24 heures tu n'as ni rougeur, ni bouton, ni envie de t'arracher le bras, nous pouvons en conclure que ça va);

- il est également indispensable de bien se connaître! Telle ou telle huile essentielle peut exercer un effet "doublon" sur le traitement que tu suis déjà, voire l'annuler. De même, tout comme la plupart sont déconseillées durant les 3 premiers mois de grossesse, il va de soi qu'elles ne sont pas non plus recommandées sur les très jeunes enfants. Préfère leur les hydrolats (qui sont obtenus lors de la distillation justement, et contiennent les mêmes actifs mais moins concentrés).

Certains disent que les huiles essentielles tuent les poissons. C'est vrai mais attention, on parle d'énormes quantités!

Je choisis d'utiliser des huiles essentielles chémotypées (c'est à dire qu'elles ont une véritable carte d'identité traçable), bio et à des pourcentages ne mettant pas en danger la faune aquatique.

Expliquons-nous bien: ok les huiles essentielles (comme le sel marin, le vinaigre de vin, le beurre breton, le lait de ferme, le picon bière ou la sauce roquefort... ce sont des exemples ... on se calme... tout doux mon pt'it bullie adoré) sont toxiques pour les poissons s'ils ne baignent que dans ça! 

Avec un pourcentage de dilution infime dans chacun de mes savons... tu ne risques pas de tuer Bubulle, d'autant moins qu'il ne prend pas son bain avec toi ! 

Certains de mes savons n'en contiennent cependant pas, tout simplement parce que les beurres végétaux et huiles végétales que j'ai choisies leurs confèrent un parfum délicat que j'adore! #jaimelasimplicité

Ainsi, toute la gamme "mon baluchon" destinée aux personnes, comme moi, qui adorent partir avec leur sac à dos et découvrir des lieux insolites, est exclusivement faite à base de beurres végétaux, d'huiles végétales, de laits végétaux, d'eau, de poudres naturelles (argiles ou poudres végétales) et de soude!  Un savon pour le corps et un shampoing solide à suspendre et le tour est joué! 


Tu te fournis chez qui pour tes huiles essentielles?

Avant toute chose, il faut bien que tu comprennes notre métier: chaque ingrédient que nous incorporons doit avoir une fiche technique, une fiche de données de sécurité ainsi qu'un certificat IFRA pour les huiles essentielles, et ce afin que nous connaissions parfaitement leurs possibles interactions, leurs limites d'utilisations en savonnerie comme en cosmétique.

Je me fournissais déjà chez La Compagnie des Sens pour leur fiabilité et la qualité de leur travail. C'est une entreprise à taille humaine qui, selon moi (et franchement mon avis n'engage bien sûr que moi), a su grandir et évoluer. Je te pose ici le lien de leur page de présentation (je n'ai aucun intérêt dans la chose, j'aime juste partager les choses que j'aime, t'as de la veine!) 

Jette donc un oeil ici si tu ne les connais pas encore la Compagnie des Sens

Je suis cependant aussi en ce moment même en train de suivre l'évolution d'un autre producteur d'huiles essentielles local et je reviendrai t'en parler dès qu'il aura obtenu toutes les pièces nécessaires à l'utilisation de ses productions.


Ton huile essentielle préférée?
L'Hélicryse italienne autrement appelée Immortelle ou encore mieux l'huile magique! J'en suis fan à un point tel que j'ai même rencontré des producteurs locaux passionnés lors d'une distillation de leur récolte! Un pur moment de bonheur!


Tu utilises quoi comme huiles et beurres végétaux?

Mais dis donc, t'es un petit curieux toi? Et tu as absolument raison de l'être!
Alors j'utilise uniquement des produits BIO, déjà, et uniquement des huiles et beurres qui permettent une belle saponification pour de beaux savons bien doux.

- l'huile d'olive vierge première pression à froid:
c'est mon incontournable, normal habitant au pays de l'olive! Elle a d'incroyables particularités et notamment celle, pour nous savonniers, d'être utilisable toute seule, sans ajout de ce que nous appelons un "gras dur", genre beurre de cacao... Elle résiste très bien dans le temps ce qui permet d'obtenir des savons qui ne rancissent pas.
Un savon composé à 100% d'huile d'olive et réalisé en saponification à froid porte le joli nom de "Castille", du nom du pays d'où il était le plus exporté. Tu trouveras en boutique "Mes Roses de Castille", un savon doux 100% huile d'olive, parfumé d'une fragrance Rose réalisée par un parfumeur de Grasse, et décoré de deux boutons de roses séchés! 
Avant le Pays de Castille, les romains adeptes de la saponification eux-aussi fabriquaient leurs savons à base de gras divers, surtout ceux qu'ils avaient sous la main, y compris animal bien sûr.
Un savon qui contient une majorité d'huile d'olive est un savon extraordinairement doux, recommandé pour toutes les peaux, y compris atopiques, et qui produit une mousse très fine, peu abondante et délicate. Un must! Son temps de cure est par contre très long: à partir de 3 mois minimum.

- l'huile de ricin
Obtenue grâce aux graines de la plante elle aussi, elle est généralement connue pour ses bienfaits au niveau du cuir chevelu, des ongles et des poils (eh oui!).
Je l'utilise, pour ma part, dans mes savons pour la mousse onctueuse et abondante qu'elle produit, la douceur de son côté lavant et, ce qui n'est pas inutile lorsqu'on réalise des savons colorés, la transparence de son huile.
Eh oui, pt'it bullie, il n'est pas facile d'obtenir des couleurs avec des huiles jaunes ou vertes! Avoue que tu commences à trouver le métier de savonnier particulièrement intéressant... ;) tu as une fois de plus raison! C'est un métier passionnant!

- l'huile de chanvre
Ah qu'elle est formidable cette belle huile, verte, lumineuse et remise au goût du jour depuis quelques années à présent grâce à de formidables producteurs bio qui ont retrouvé ses vertus oubliées et pourtant indispensables: revitalisante, régénérante des peaux matures ou fatiguées, protectrice des peaux fragiles...
Autant te dire que je l'utilise pour "mon baluchon" car il n'y a rien de mieux lorsqu'on vit en extérieur pour se refaire une jolie peau!
Elle ne laisse enfin aucune trace de gras, on dit qu'elle a un "toucher sec": idéal pour l'utiliser en huile de massage donc!

- l'huile de coco bio

Elle a la particularité de durcir lorqu'elle est au frais ou à température ambiante modérée, et de se liquéfier à chaud. Elle est de couleur blanche, et généralement l'ingrédient de base de la plupart des savons que tu trouves dans le commerce, y compris en local.

Il y a à cela une raison toute simple: elle permet d'avoir de la mousse, et son pouvoir lavant est incomparable. Petit hic: ce pouvoir lavant peut vite devenir détergent en trop grande quantité! C'est la raison pour laquelle elle n'est jamais seule dans un savon sauf si on veut un savon pour le ménage, ou si le savonnier professionnel a pris la peine de largement surgraisser à plus de 15% son savon!

Elle apporte cependant des bienfaits uniques à ton savon en plus de le rendre plus dur (par opposition à mou): protectrice, adoucissante, et purifiante. De quoi satisfaire les plus exigeants!

Et tu sais à quel point je peux l'être: mon huile de coco bio est issue de commerce équitable, et les noix de coco sont cueillies par des humains rémunérés et non des singes esclaves! C'est dit!


- le beurre de cacao

On en mangerait! D'ailleurs, je l'avoue je me retiens à chaque préparation... Celui que j'utilise est bio bien sûr, brut, issu du commerce équitable, et acheté dans une boutique locale. Il ne conserve que peu son parfum à la saponification malheureusement, mais il apporte d'importantes propriétés aux savons qui en contiennent: nourrissant, il laisse également sur la peau une fine pellicule qui retient l'eau, on peut dire qu'il est hydratant donc.

Il aurait également des vertus cicatrisantes utilisé en baume. Et protectrices, en effet c'est un fait avéré, notamment lorsqu'on s'expose souvent au aléas extérieurs.

Enfin, et ce n'est pas une moindre vertu, il résiste très bien à l'oxydation, ce qui permet au savon de durer dans le temps.


- le beurre de karité

Doux, doux, extra doux, nourrissant, protecteur, il contient, pour nous savonniers, une grande quantité d'insaponifiables, c'est à dire qu'il produit des savons naturellement surgras. 

Autant dire que pour ta peau c'est une enveloppe de tendresse et de douceur qu'il t'offre à chaque utilisation. 

Le beurre de karité brut est de couleur légèrement crème et a un parfum puissant qu'on aime ou qu'on déteste. Le beurre de karité raffiné est de couleur blanche sans aucun parfum. Les deux ont les mêmes propriétés. J'utilise le dernier, issu de l'agriculture biologique bien entendu, pour mes savons colorés.





C'est quoi le 100% biodégradable ?
Un matériau ou un produit est dit "biodégradable" si après utilisation, il peut être décomposé (digéré) naturellement par des organismes vivants (micro-organismes). La biodégradabilité, qui est un des paramètres essentiel pour parler de l'impact sur l'environnement, dépend non seulement de la possibilité d'être digéré mais aussi de la vitesse de la digestion dans un milieu biologique. 

Un exemple simple, une feuille morte de mon tilleul centenaire est biodégradable à 100% en quelques semaines alors qu'une bouteille plastique prend environ 4.000 ans pour finalement l'être également.
Tu vois donc la différence dans le temps...
Pour autant, il faut également que tu saches P'tit Bullie que l'environnement surtout aquatique n'est pas "extensible" à absorber les déchets biodégradables... tu le vois très vite si tu as un bassin avec des carpes comme moi et que les feuilles tombent par milliers à l'automne... Si je ne le nettoyais pas chaque jour pour extraire les feuilles et les composter ailleurs, mes jolies carpes souffriraient très vite d'un excès d'azote dû à cette décomposition organique.
Les savons réalisés en saponification à froid ou au chaudron sont 100% biodégradables en quelques semaines.




C'est vrai qu'il y a des singes esclaves ?
Eh oui c'est malheureusement une réalité bien triste... dès qu'il y a du profit en jeu, certains humains n'hésitent pas un instant. De la même façon que des enfants non scolarisés travaillent en esclaves pour fabriquer certains produits bien connus qui se retrouvent ensuite sur les étals de nos magasins européens, les singes, plus précisément les macaques, font l'objet d'une exploitation insupportable par certains producteurs de coco, tout simplement pour combler la demande internationale en huile de noix de coco, très en vogue.
Le coût est bien entendu bas et donc la demande forte.

Mon huile de noix de coco bio provient d'une entreprise qui a répondu "non" à l'exploitation animale ou humaine!
S'il advenait que cela change, j'en changerais aussi!


Tu réutilises des cartons pour tes expéditions ?
Bien sûr P'tit Bullie, pas toi?
Ne me dis pas que tu ne réutilises pas tes cartons que tu reçois pour stocker des choses ou envoyer toi-même des colis?
Si tu reçois un carton neuf de chez OLB ... ben c'est qu'on en avait plus d'autres en stock!
Alors, oui il y a des sociétés qui ont choisi d'expédier dans des cartons à leurs couleurs et à leur nom, munis d'une petite bande de sécurité qui fait que pour les ouvrir tu es quasiment obligé de les détruire. (un jour il faudra que je te donne mon avis sur la fameuse mention "ouverture facile"!)
Je vais être honnête: je préfère réutiliser et qu'on réutilise mes cartons.
J'ai été élevée dans une famille qui réutilisait, réparait, transformait même... Ca n'empêche pas d'acheter du neuf, mais tant qu'on peut utiliser quelque chose autant le faire. Ensuite, au final, on peut le recycler!
Tu vois mieux l'impact quotidien?